LANCEMENT DE LA 5EME EDITION DE FADEF A DEFALE

0
1313

DOUFELGOU :

Niamtougou, le 5 avr. (ATOP) – Les activités de la 5ème  édition du Festival des Arts de Défalé ont été lancées le mercredi 4 avril à Défalé à 12 km de Niamtougou.

La cérémonie s’est déroulée en présence du représentant du ministre en charge de la Culture, M. Edjidomélé Komlan, des autorités politiques, traditionnelles, militaires au-devant desquelles le préfet de Doufelgou, Koura Zato.

Cette 5ème édition, prévue du 4 au 8 avril, est placée sous le thème « l’artisanat et l’environnement artistique pour l’atteinte des objectifs durable ». Le festival vise à promouvoir non seulement l’art local dans toute sa diversité à travers une programmation contemporaine mais aussi à valoriser les peuples à travers leurs danses folkloriques en vue d’un brassage culturel. C’est une opportunité de faire découvrir à toute la population togolaise et aux étrangers les richesses culturelles et artistiques cachées du terroir.

Plusieurs activités, entre autres, la découverte du patrimoine artistique, culturel et naturel, des spectacles, les rencontres professionnelles et d’échanges entre les acteurs, un semi-marathon, don des produits pharmaceutiques à l’hôpital de Niamtougou ainsi que le lancement du projet « un écolier deux arts », sont au Programme de cette 5e édition.

Pour  M. Edjidomélé Komlan ce festival rentre non seulement dans la politique culturelle nationale mais aussi vient renforcer les capacités des artisans afin de leur permettre de relever le défi de l’innovation, de mieux structurer leurs activités et d’être plus performants. Il a félicité les promoteurs pour avoir choisi de mettre en valeur le patrimoine culturel qui regroupe l’ensemble des biens matériels et immatériels y compris le savoir-faire, le savoir-être et les différentes formes artistiques du Togo.

Le préfet de Doufelgou a émis le vœu que chaque acteur prenne l’engagement d’œuvrer pour la réussite de ce festival en vue de promouvoir davantage l’art local.

Pour le représentant du commissaire général du FADEF et le chargé de la promotion de la culture des ODD et de l’artisanat respectivement, M. Gaétan Kpadjeba et M’bango Womba, la particularité de cette 5ème édition est le lancement du projet « un écolier deux arts » afin d’aider les responsables du système éducatif à inculquer aux apprenants les valeurs civiques et citoyennes dans la protection de l’environnement. Car les élèves constituent une couche importante de la relève de demain, ont-ils dit.

ATOP/BAK/AE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez un commentaire s'il vous plait
Entrez votre nom ici