L’AFRITAC ORGANISE UN SEMINAIRE REGIONAL A LOME

0
808

PREPARATION DU BILAN D’OUVERTURE ET CONSTRUCTION DES ETATS FINANCIERS :

Lomé, le 9 avr. (ATOP) – Une quarantaine de techniciens de dix pays du Centre régional d’assistance technique du Fonds Monétaire International (FMI) pour l’Afrique de l’Ouest (FRITAC de l’Ouest) prennent part du 9 au 13 avril  à Lomé à un séminaire régional sur la « Préparation du bilan d’ouverture et construction des états financiers ».

Le séminaire est une initiative conjointe de l’AFRITAC de l’Ouest et du ministère de l’Economie et des Finances. Il vise à outiller les participants sur les problématiques de la nouvelle comptabilité promue par les directives du cadre harmonisé de gestion des finances publiques dans les pays membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Les modules de formation traitent de l’impact de la nouvelle fonction comptable sur l’organisation du réseau comptable de l’Etat, la comptabilité des opérations d’intégration  pour la constitution du premier bilan d’ouverture et l’élaboration des états financiers. Ils prennent également en compte la préparation de la mise en œuvre de la comptabilité d’exercice en zone UEMOA, la comptabilité des opérations d’intégration  pour la constitution du premier bilan d’ouverture et la technique de compréhension de la portée et du contenu des états financiers.

La cérémonie  d’ouverture des travaux a été présidée par le directeur de cabinet du ministère de l’Economie et des Finances, Kossi Tofio en présence des membres de l’AFRITAC de l’Ouest et d’autres personnalités.

  1. Tofio a reconnu la complexité des réformes comptable et budgétaire. C’est pourquoi, selon lui, la connaissance des enjeux, la maîtrise des concepts, des règles et des paradigmes sont indispensables pour parvenir à la production des états financiers à l’image de l’entreprise privée. Il a exhorté les délégués à prêter attention aux communications des experts afin de profiter de leurs expériences.

L’AFRITAC de l’Ouest fait partie des dix centres régionaux d’assistance technique de FMI. Il procède du partenariat entre ce dernier, les pays membres et les partenaires au développement. Elle œuvre pour le renforcement des capacités  institutionnelles et humaines pour la conception et la mise en œuvre des politiques macroéconomiques et financières saines pouvant soutenir la croissance et contribuer à la réduction de la pauvreté. Elle intervient dans le domaine de la gestion de la dette et du développement des marchés financiers, la gestion des finances publiques, l’administration des recettes, la restructuration budgétaire et supervision bancaire, l’analyse et la prévention macroéconomique et les statistiques macroéconomiques.

ATOP/SAS/KYA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez un commentaire s'il vous plait
Entrez votre nom ici