LES PRODUCTEURS DU COTON SENSIBILISES

0
1034

TCHAOUDJO/CAMPAGNE AGRICOLE 2018-2019 :

Sokodé, le 4 mai (ATOP) – La Fédération Nationale des Groupements de Producteurs du Coton (FNGPC) a organisé les 2 et 3 mai à Sokodé, des journées de réflexion sous le thème : « Tous mobilisés pour une gestion efficiente des intrants et pour le respect des itinéraires techniques au cours de la campagne 2018-2019», à l’intention des producteurs du coton.

A travers cette rencontre, la FNGPC entend remobiliser les paysans pour amener au moins 200.000 producteurs du coton à emblaver au minimum 180 000 ha de coton pour cette nouvelle campagne 2018-2019.

Il s’agit également d’évaluer les résultats de la campagne passée, d’échanger sur les bonnes pratiques de gestion des intrants mis à la disposition des producteurs et sur la nécessité de préserver la qualité du coton graine.

Les travaux ont connu la participation des présidents des unions, des membres du conseil d’administration de la FNGPC, des techniciens et du coordonnateur national.

Pendant deux jours, les participants ont suivi des communications sur la stratégie d’amélioration de la productivité et de la qualité du coton graine ; le mécanisme de fixation de prix d’achat du coton graine aux paysans. Les participants ont également planché sur les résolutions adoptées à l’assemblée générale extraordinaire de la FNGPC-COOP-CA, la 2e phase du PASA et le projet des pistes rurales dans les zones de productions cotonnières.

Le président du conseil d’administration de la FNGPC, Yosso Hodabalo a souligné l’engagement des producteurs pour faire de la campagne 2018-2019, une campagne pleine d’appui pour aboutir à une forte croissance. Il s’est félicité de la nécessité d’utilisation des bonnes pratiques de gestion des intrants par les cotonculteurs et de leur engagement pour préserver la qualité du coton graine.

  1. Yosso a sollicité l’accompagnement du gouvernement à la filière cotonnière pour que l’objectif visé notamment la production de 200 000 tonnes de coton graine de bonne qualité avec un rendement au champ à 1600 Kg/ha soit atteint d’ici 2022.

ATOP/KD/OAF

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez un commentaire s'il vous plait
Entrez votre nom ici