Forum économique UE-Togo : la BOA appuie trois entrepreneurs au Togo à hauteur de plus 410 millions FCFA

D’après l’actualité du Togo publiée par plusieurs presses écrites, la BOA assure qu’elle appuie trois entrepreneurs du Togo, avec plus de 410 millions FCFA. Ce soutien financier entre dans le cadre d’appui de cette institution financière aux différents projets bancables issus du forum économique UE-Togo.

Les accords financiers signés

Ce soutien a fait l’objet de la signature des accords de financement, le 23 juillet dernier au niveau du Palais présidentiel du Togo, avec la présence du chef d’État, Faure Gnassingbé.
Les trois entrepreneurs soutenus par la BOA ont fait partie de la première phase de la sélection des différents projets bancables du FETUE :
-Entreprise : Natu Kinkeliba Sarl, de Adams Koudou, bénéficiant de 112 millions FCFA.
-Entreprise : Africa Yvette de Lifaname Kolani bénéficiant de 150 millions FCFA.
-Entreprise : Artech Togo de Akitani Kodjo Delali profitant d’un soutien financier de 150 millions FCFA.

Un accord entre BOA Togo, le Patronat et l’État

Ces différentes facilités ont été obtenues grâce à un accord signé entre la BOA Togo, l’État et le Patronat a assuré l’Actu Togo. Cet accord a pour objectif d’appuyer les différents projets sélectionnés suite au forum (FETUE) le forum économique organisé par la collaboration du Togo et de l’UE, surtout à travers l’accompagnement financier et technique de la BOA qui constitue l’un des premiers partenaires stratégiques du pays dans le soutien des entrepreneurs jeunes.
Cet accord a été bien validé du côté du Togo, par le ministre en charge du commerce et du secteur privé Kodzo Adedze, ainsi que par le directeur général de la filiale, Abdallah Ikcheb du côté de l’institution financière.
La cérémonie organisée la signature des accords a été marqué par la présence du ministre conseillère en charge du climat des affaires et coordinatrice du forum économique, Sandra Ablamba, ainsi que des représentants du secteur privé comme Laurent Coami TAMEGNON le président du patronat au Togo, mais aussi Bruno Hanses, le représentant de la délégation européenne et Germain Meba le président de la Chambre de commerce et d’industrie togolais.
Pour le ministre en charge du commerce et du secteur privé du Togo, l’entente entre les trois partie permettrait de garder le partenariat entre la Boa, le secteur privé et le gouvernement.