Togo : les parlementaires togolais visent à promouvoir les cours en ligne pour lutter contre le Covid-19

Après les ravages réalisés par la Coronavirus dans le secteur de l’éducation, il est essentiel de penser à remettre sur pied ce secteur en pensant à l’enseignement à distance. Selon l’actualité au Togo partagée par les médias locaux, le parlement de la Cedeao est convaincu de l’intérêt et des bienfaits des cours en ligne, ambitionnant d’encourager l’émergence de l’apprentissage numérique au Togo.

Promouvoir l’enseignement à distance

Dans le cadre de la troisième réunion délocalisée des commissions de l’institution sous-régionale, les parlementaires de la Cedeao se sont réunis dans la capitale togolaise, le 17 novembre dernier.
La rencontre a porté essentiellement sur des sujets portant sur “la CEDEAO à l’ère de la Covid-19 : comment promouvoir les technologies de la communication et de l’information afin de promouvoir l’enseignement à distance ainsi que la formation dans les différents États membres”.
Selon le président du parlement communautaire, Sidie Mohamed Tunis, assure que la propagation de la maladie virale, le Coronavirus, a causé une grande perturbation au niveau du système éducatif. En effet, d’après les derniers chiffres révélés, plus de 1.6 milliards d’apprenants dans le monde ont été touchés suite à cette pandémie.
En plus des disparités préexistantes dans le secteur de l’éducation, la Coronavirus a aussi réduit toutes les possibilités d’apprentissage de plusieurs jeunes, enfants et adultes surtout les plus vulnérables, qui habitent dans les zones rurales.

Le progrès de la technologie de communication

En outre, le président du parlement communautaire, a préconisé l’utilisation des différentes technologies de la communication et de l’information afin de lutter contre cette situation dans les pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest. D’après Sidie Mohamed Tunis, l’ère du numérique pourrait offrir plusieurs possibilités permettant ainsi d’atteindre les personnes les plus vulnérables des sociétés africaines. Il est important de mentionner que la technologie de communication a tellement évolué que les distances géographiques sont comblées essentiellement grâce à la mise en place de plusieurs outils donnant l’impression d’être en réunion ou dans une même salle de classe.
Suite à cette réunion, le président de la République du Togo, Faure Gnassingbé a tenu à remercier, la CEDEAO pour cette initiative visant à encourager l’environnement d’apprentissage en permettant un accès sans entrave à l’internet.